Les scientifiques font chaque jour des avancées significatives dans le développement de nouvelles formes de traitement de maladies touchant directement le cerveau. L'espoir est ainsi relancé dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer et de Parkinson grâce à l'utilisation de lasers.

Les rayons laser pourraient prochainement devenir l'une des clefs d'un traitement efficace permettant de stopper le développement de maladies comme Alzheimer ou Parkinson.

 De nouvelles découvertes réalisées par l'Univeristé technique de Chalmer ( Suède) et l'Université technique polonaise de Wroclaw laissent penser qu'il sera prochainement possible de traiter des zones très précises du cerveau sans qu'il n'y ait d'impact direct sur les tissus alentour.

Une intervention au laser pourrait ainsi se substituer au traitement chimique utilisé pour traiter la protéine bêta-amyloïde, qui use de substances toxiques représentant un risque pour le patient.

Les LASERs pour soigner Alzheimer et Parkinson

Grâce à l'utilisation de lasers utilisés sous la forme de thérapie lumineuse, les scientifiques seraient capables de repérer et de localiser les accumulations de protéines défectueuses formant des plaques.

Une fois ces protéines repérées, il deviendrait plus simple de les cibler et de les détruire sans toucher aux zones alentour pour guérir les patients touchés par les maladies neurodégénératives. La thérapie photo-acoustique pourrait permettre de venir a bout de ces protéines sans aucun risque pour le patient.

La maladie de Creutzfeldt-Jakob pourrait également être soignée via cette méthode. L'utilisation de lasers et de cette technique aurait un double avantage : une guérison presque assurée et une limitation des risques dus à la chimiothérapie.