Rassurez-vous ! Ce n’est pas encore la fin des exclusivités Apple. Six étudiants de l’université de Columbia ont eu l’idée de faire fonctionner des applications iOS sous Android. Ils le définissent comme étant « une architecture logicielle permettant la compatibilité des systèmes d’exploitation qui peut faire tourner des applications développées pour des OS mobiles différents (notamment iOS et Android) sur un smartphone ou une tablette ». Il est maintenant possible de réunir les applications des deux OS sur un même « launcher ». Même s’il n’y a pas vraiment d’incidences majeures, on peut tout de même voir quelques ralentissements sur l’appareil.

En effet, ce projet n’en est encore qu’à ses tout débuts, mais il a déjà atteint son premier objectif donc on peut en attendre davantage sur lui. Si vous voulez par exemple faire appel à des éléments matériels alors c’est raté. L’appareil photo numérique ainsi que la radio ne fonctionnent pas normalement. Pour le GPS par contre, il ne fonctionnait pas du tout pour les applications iOS. Mais, ce petit problème a été vite résolu. Je pense que ces jeunes ont un grand talent qu’ils doivent exploiter. En tout cas, les grands constructeurs et particulièrement les concernés s’intéressent de très près à Cider.

Logo cider

Cider n’est pas une machine virtuelle qui émule iOS sous Android

Ce projet sert surtout à modifier le kernel d’Android. Ce qui veut dire qu’il permet en fait de faire tourner des applications iOS en conservant Android. Cette méthode n’a pas été simple à réaliser et a surtout exigé une longue étude. Malgré cela, il faut encore faire des améliorations ainsi que quelques ajustements et corrections sur ce dernier surtout pour la réactivité. Plusieurs composants sont encore en manque également pour le finaliser. D’ailleurs si ça continue comme ça, les acteurs concernés auront bientôt du mal. Peut-être que pour Google c’est une bonne chose.

Par ailleurs, pour Apple, on ne peut que dire que ce n’est pas trop une bonne nouvelle. Il n’apprécierait sûrement pas la démonstration en public que les étudiants ont faite. Connaissant Apple, les auteurs de ce projet pourraient dans quelques jours ou semaines atterrir devant un tribunal si jamais ils décident de commercialiser leur projet. Pour cela, ils devront vite se trouver un bon avocat pour les défendre. On verra bien s’il n’est qu’une démonstration technique ou si nos constructeurs envisagent de le faire débarquer sur leurs terminaux. Du moins, c’est déjà un grand progrès. Les développeurs ont là une grande opportunité à saisir.

http://www.pointgphone.com/incroyable-vrai-cider-fait-tourner-les-applications-ios-android-51401/