Facebook continue sa diversification. Après la réalité virtuelle, Mark Zuckberg a annoncé sur son compte personnel la mise en place d'une équipe chargée d'apporter Internet aux régions qui n'y ont pas accès, grâce par exemple à des lasers pour connecter des satellites entre eux, ou des drones solaires capables de se maintenir un mois en vol à 20 000 mètres d'altitude et de servir de relais Internet.

Les drones Solara peuvent voler à très haute altitude, sans toutefois sortir de l'atmosphère.

Un projet qui passe par le "Connectivity Lab" ("Labo de la connectivité") dans le cadre de l'initiative internet.org dont l'ambition est d'offrir une connexion Internet à 5 milliards d'êtres humains. 

Google et ses montgolfières connectées

L'équipe en charge de ce projet comprend des experts de la Nasa ainsi que les cinq salariés de l'entreprise britannique Ascenta, spécialisée dans les avions solaires capables de parcourir de longues distances. 

Facebook travaille sur des drones solaires pour étendre l'accès à Internet

Au début du mois, Facebook avait entamé des discussions en vue de racheter à cet effet le fabricant de drones solaires Titan Aerospace, avec l'objectif de déployer ces appareils en premier lieu en Afrique. 

Le géant de l'Internet Google a un projet un peu similaire pour lequel il a déjà effectué des tests, où des montgolfières sont utilisées à la place des drones.