mercredi 28 mai 2014

Des capteurs hi-tech pourraient aider à combattre l’obésité

Les gens deviennent de plus en plus gros en moyenne. La question est: comment combattre l'obésité ? Quelqu'un a dit: tout ce qui peut être mesuré, peut être amélioré, et voici que des capteurs hi-tech pourraient mesurer la quantité de nourriture ingérée, ainsi que le niveau de l'activité, afin qu'on puisse faire le lien entre l'obésité et le style de vie. Ce projet est financé par l'Union Européenne, et s'appelle Splendid. Il est destiné aux jeunes gens pour les persuader d'adopter des modes de vie plus sains, et d'être plus... [Lire la suite]
Posté par ericlegeek à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 16 mai 2014

des spermatozoïdes cyborgs contrôlés par un champ magnétique

En mélangeant du sperme avec des nanotubes métalliques, des chercheurs canadiens ont fabriqué les premiers spermatozoïdes cyborgs. Ces minuscules robots flagellés pourraient être utilisés pour traiter certaines formes d’infertilité et délivrer des médicaments dans des endroits très précis de l’organisme. Les microtechnologies progressent de jour en jour et ouvrent de nouvelles perspectives dans de nombreux domaines, notamment en médecine. Plusieurs équipes de recherche travaillent avec ardeur pour mettre au point des robots... [Lire la suite]
Posté par ericlegeek à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 15 mai 2014

Comment le cerveau se nettoie pendant le sommeil

Dormir permet au cerveau de se débarrasser des toxines accumulées pendant la période de veille. Des chercheurs américains pensent avoir compris pourquoi l'homme est programmé pour dormir plusieurs heures chaque nuit, alors que le sommeil le laisse vulnérable aux prédateurs. Le repos permettrait au cerveau de se débarrasser des toxines produites pendant les phases d'éveil, explique l'équipe de l'Université de Rochester (État de New York) dans un article publié jeudi dans la revue Science. «La nature récupératrice du sommeil... [Lire la suite]
Posté par ericlegeek à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 14 mai 2014

Les cerveaux des hommes et des femmes sont branchés très différemment

Des travaux de recherche ont établi que les hommes et les femmes ont des cerveaux qui fonctionnent de façon très différente mais complémentaire. Les cerveaux des hommes et des femmes sont branchés de façon très différente, révèle lundi 2 décembre une recherche menée avec un scanner qui paraît conforter de vieux stéréotypes quant aux aptitudes et comportements propres à chacun des deux sexes. Différences frappantes "Ces cartes de la connectivité cérébrale montrent des différences frappantes et aussi complémentaires dans... [Lire la suite]
Posté par ericlegeek à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 11 mai 2014

Les os agissent sur le développement du cerveau

Le Pr Gérard Karsenty de la Columbia University et son équipe ont découvert une nouvelle fonction de l’os. L’ostéocalcine, hormone protéique produite par les tissus osseux, influencerait le développement du cerveau, ainsi que les fonctions cognitives. Le Pr Karsenty a publié dans la revue scientifique Cell les résultats de tests étonnants sur l’interaction entre les os et le cerveau. Ces tests, effectués sur des souris, ont permis de démontrer qu’une hormone produite par les os, l’ostéocalcine, aurait une influence positive... [Lire la suite]
mardi 6 mai 2014

L’Homme et l'anchois, au même niveau dans la chaîne alimentaire

Si «personne n’est au-dessus de l'homme», il n’est pas pour autant un superprédateur... L'Homme est traditionnellement considéré comme le dernier maillon de la chaîne alimentaire. Mais «c'est faux», assure une équipe française de chercheurs, pour qui l'Homme se situe en fait au même niveau que l'anchois, bien loin d'un prédateur supérieur. Pour arriver à cette conclusion quelque peu déroutante, l'équipe Ifremer/Institut de recherche pour le développement/Agrocampus-Ouest a calculé pour la première fois le «niveau trophique» de... [Lire la suite]

lundi 5 mai 2014

Des prémices de cheveux cultivés en laboratoire

Une équipe américano-anglaise a réussi à faire pousser des follicules pileux à partir de cellules de peau qu'ils ont multipliées. Il n'existe aucun traitement qui permette aujourd'hui de faire repousser durablement les cheveux. La calvitie, qui touche environ un homme sur deux à 50 ans en France, est un mal incurable. Seules deux molécules, le minoxidil et le finastéride, ralentissent réellement la chute des cheveux (alopécie), induisant parfois une petite repousse. Ces traitements sont néanmoins très lourds (application ou... [Lire la suite]
Posté par ericlegeek à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 4 mai 2014

Des rétrovirus communs dans l'ADN de Néandertal, des Denisoviens et sapiens ?

Des chercheurs ont comparé l'ADN de Néandertal, de l'homme de Denisova, et d'hommes modernes atteints de cancer. Les conclusions pourraient, dans le futur, faire avancer la recherche sur le cancer et le virus du sida. En 2010, des chercheurs ont dévoilé les génomes de deux groupes humains éteints : les Néandertaliens et les Hommes de Denisova. Cette étude a révélé que certains humains partagent quelques pourcents de leur ADN avec leurs cousins éteints. Depuis, les généticiens se sont penchés sur les séquences d'ADN ancien pour avoir... [Lire la suite]
samedi 26 avril 2014

Le carbyne est un nouveau concurrent du graphène

Des chercheurs de l’université Rice ont publié une étude sur les propriétés du carbyne qui se révèle être plus résistant que le graphène. Il dispose aussi de propriétés électriques étonnante. Si nous savons aujourd’hui en fabriquer en petit nombre, il faudra grandement améliorer les processus de fabrication pour en fabriquer en grande quantité. Le carbyne désigne une structure composée d’atomes de carbones alternants des liaisons simples et triples, soit (−C≡C−)n. Il peut aussi utiliser des liens doubles sur toute la ligne. Tout... [Lire la suite]
mercredi 23 avril 2014

Virus mutants : les furets de la discorde

« C'est vraiment une folie ! » Il est rare que des scientifiques éminents qualifient aussi brutalement le travail de collègues reconnus. Pourtant Roberto Kolter, qui tient ces propos à micro ouvert, n'a rien d'un alarmiste anti-science : à 60 ans, il est directeur d'un laboratoire réputé d'Harvard et présidait il y a peu la société américaine de microbiologie. L'objet de son inquiétude ? Une série d'expériences visant à rendre contagieux des virus grippaux mortels, recourant à la fois aux techniques du génie génétique et à la... [Lire la suite]