Tout le monde s’accorde là-dessus : les nanotubes de carbone sont suffisamment légers et résistants, élastiques et conducteurs pour être utilisés dans de futures constructions, dans du matériel électronique, des objets et accessoires. En Chine, des chercheurs sont parvenus à assembler ces tubes de manière plus efficace que jamais.

film-nanotube-carbone

Le chercheurs de l’université de Science & Technologie en Chine l’ont fait. Ils sont parvenus à créer un matériau macroscopique composé de nanotubes. Ce n’est pas la première fois qu’une telle chose a été accomplie, mais il s’agit de la seule matière de ce genre à se révéler aussi performante. Il s’agit d’une sorte de papier, de film fin cinq fois plus résistant et 8 % plus pliable que toute autre création du genre.

Les nanotubes de ce nouveau film sont assemblés de manière très dense, quasiment tous parallèles les uns aux autres. Jian Nong Wang et ses collèges chercheurs ont utilisé un procédé similaire à un souffleur de verre : en injectant de l’éthanol et d’autres éléments dans un tube horizontal de 50 millimètres sur un fourneau. Le nanotube est ensuite passé dans un tambour rotatif et en ressort aplati et noirci. Ils ont ensuite assemblé les tubes en les passant plusieurs fois entre deux rouleaux, et le tour est joué.

ascenseur-nanotubes

Leur film a une force de 9.6 gigapascals, bien plus que le kevlar ou la fibre de carbone, ainsi qu’une très forte conductivité. C’est le matériel idéal pour recouvrir des composantes de structures et véhicules aérospatiaux, voire même de futures électrodes. Et pourquoi pas, un éventuel ascenseur spatial…

http://www.journaldugeek.com/2016/02/03/nanotube-carbone-film-futur/