Airbus et Space travaille depuis 5 ans en secret à la fabrication d'une fusée réutilisable, des lanceurs qui pourraient être récupérés puis réutilisés pour de nouveaux lancements. Le géant de l'aviation se lance dans la compétition contre le projet Space X.

future space technology rocket system

Envoyer des fusées dans l’espace coûte cher. Le lanceur est généralement la partie qui coûte le plus, c’est pourquoi la compagnie Airbus DS planche depuis 2010 sur la conception d’un lanceur réutilisable et c’est un système complètement différent de celui imaginé par Elon Musk qui en est aujourd’hui à un stade de prototype. Qui sera le vainqueur de cette compétition qui rappelle celle de la course à l’espace ?

Airbus DS travaille sur un lanceur réutilisable

C’est dans un hangar des Yvelines qu’une équipe d’une vingtaine de personnes travaille depuis 2010, dans le plus grand secret, à la conception d’un lanceur de fusée réutilisable. Afin de réduire les coûts d’exploitation d’Arianespace, la solution est de récupérer une des parties les plus chères des lanceurs afin qu’elle soit réutilisée entre 5 et 10 fois. Le milliardaire Elon Musk a essayé à plusieurs reprises de récupérer cette partie en la faisant atterrir sur une barge dans l’océan mais jusqu’à maintenant ce système n’a pas fonctionné.

video new business insider showing

Le système de lanceur réutilisable d’Airbus

Le lanceur réutilisable de Space X

C’est un tout autre système qu’est en train de concevoir Airbus Defence & Space. L’idée du concept baptisé Adeline (pour Advanced Expendable Launcher with Innovative Engine Economy) est de faire revenir sur Terre la partie la plus chère du lanceur, soit le moteur et l’électronique, en transformant cette partie en une sorte de drone qui viendrait atterrir sur une piste comme un avion. Adeline serait équipé d’un bouclier thermique pour survivre à l’entrée dans l’atmosphère. Ce système permettrait d’économiser presque 30% à chaque lancement d’une fusée.

Adeline pourrait être utilisé dès 2025

nasa spacex rockets facon 9

Ce projet parait plus réalisable que le SpaceX d’Elon Musk. De plus il a besoin de beaucoup moins de carburant. « Il nous faudra environ 2 tonnes d’ergols pour assurer ce retour contre une quarantaine de tonne d’ergols pour SpaceX », explique Marc Vales, un ingénieur en charge du projet. « Avec ces innovations, on peut envisager une réduction de 30% des coûts d’exploitation des lanceurs » déclare le directeur technique d’Airbus Space Systems Hervé Gilibert.

Toutefois, Ariane 6 reste la priorité et il n’est pour l’instant pas possible de financer les 2 projets déclarait le directeur général de Airbus Space Systems François Auque. Le lanceur réutilisable devrait effectuer son premier vol aux alentours de 2025.

http://www.begeek.fr/airbus-veut-revolutionner-le-lancement-de-fusees-171850#utm_source=Appy%2BGeek&utm_medium=cpc&utm_campaign=Appy%2BGeek