Les mégots de cigarette sont considérés comme de véritable pollution urbaine et environnementale. Afin d’y remédier, un groupe de chercheurs a trouvé le moyen de les réutiliser. Selon eux, ces déchets une fois traités, peuvent donner naissance à un matériau de stockage d’énergie performant.

On doit la recherche aux scientifiques de l’université nationale de Séoul. Elle consiste à convertir les fibres d’acétate de cellulose contenues dans les filtres de cigarette en matériau à base de carbone. Grâce à un procédé de pyrolyse, le produit obtenu peut être utilisé pour revêtir les électrodes des super condensateurs. Des appareils capables de stocker une quantité importante d’électricité. En y intégrant un certain nombre de pores, ce matériau dispose d’une densité de puissance accrue. Ce qui fait de lui un composant idéal pour les super condensateurs. Selon ses concepteurs, il serait plus efficace que le graphène et les nanotubes de carbone en matière de puissance et de chargement/ déchargement rapide.

Plus tard, ce matériau pourrait être utilisé pour mieux conserver l’énergie dans les voitures électriques, les éoliennes, les ordinateurs ou pourquoi pas les appareils mobiles.

 

http://www.tomsguide.fr/actualite/megot-stockage,44535.html#xtor=RSS-201