Conduire de nuit nécessite de l’attention. Mais lorsqu’une grosse averse de pluie s’invite au programme, le conducteur doit redoubler d’efforts pour faire face aux dangers de la route. Quand il pleut, la lumière des phares actuels équipant les voitures se réfléchit dans les gouttes d’eau en suspension, créant ainsi une sorte de voile blanc opaque et éblouissant limitant fortement la visibilité du conducteur.

Carnegie-Mellon-University-Raindrops-Flickr

Les chercheurs de la Carnegie Mellon University et d’Intel, ont mis au point une nouvelle technologie qui, appliquée aux phares pour automobiles, permet de rendre quasiment « invisible » les gouttes de pluie dans l’obscurité de la nuit.

Ce système de phares intelligents ne repose pas sur une ampoule standard qui dirige un simple faisceau lumineux vers l’avant de la voiture. Cette technologie s’apparente plus à un vidéoprojecteur de salon qui éclaire la route grâce à des pixels lumineux.

Une petite caméra nichée sous le projecteur détecte les gouttes de pluie qui entrent dans les faisceaux des phares. Un ordinateur embarqué identifie chaque goutte de pluie et réalise une estimation de la trajectoire de chacune d’entre elles.

Cet ingénieux système va ensuite supprimer en temps réel la projection des pixels lumineux qui se trouvent face à la trajectoire des gouttes de pluie (ou projeter un pixel noir sur cette fameuse goutte), limitant ainsi la création de ce voile opaque. Au final, c’est un peu comme si la lumière des phares passait entre les gouttes.

Carnegie-Mellon-University-Raindrops

Cette technologie ne rend donc pas les gouttes de pluies invisibles mais elle permet de ne pas les mettre en évidence par la projection lumineuse des phares. Le conducteur n’est donc plus ébloui et sa conduite s’en trouve plus sûre.

Pour équiper les futures automobiles avec cette technologie, il faudra des projecteurs extrêmement puissants et embarquer une unité de traitement dans la voiture. La facture sera donc probablement bien plus salée qu’à l’heure actuelle pour des ampoules standard ou des phares au xénon.

Bien entendu, n’espérez pas retrouver ce système de phares intelligent dans vos voitures avant une dizaine d’années.