Les super-héros ne seront bientôt plus de la science-fiction. La NASA vient de dévoiler une nouvelle génération de robots qui pourrait coloniser Mars avant l’arrivée de l’homme. Valkyrie, une machine humanoïde est présentée pour changer le monde.

Robot Valkyrie de la NASA

L’agence spatiale américaine vient de lever le voile sur Valkyrie, une machine humanoïde présentée comme un robot de super-héros.

Valkyrie, un robot humanoïde modulable .

Développé au Centre spatial Johnson, Valkyrie affiche une hauteur de 1,88 mètre pour un poids de 125 kilogrammes. Son aspect et plus particulièrement son torse laisse à penser qu’il s’agit d’une fille mais officiellement Valkyrie est asexué, il porte le nom de code R5.

Robot Valkyrie de la NASA

Son design ne laisse pas insensible est rappel un certain Iron Man avec un anneau illuminé qui se niche dans sa poitrine prononcée afin de contenir les actionneurs linéaires pour la rotation de la taille. La NASA explique que la conception a été axée sur un fort besoin de modularité ainsi les bras peuvent se démonter très facilement en une minute chrono, il suffit juste de débrancher un connecteur et un dévisser un boulon. Les articulations ont une liberté de 44° ce qui permet d’avoir une machine souple en terme de mouvement. L’alimentation est assurée par un système de batterie dissimulé dans un sac à dos. L’autonomie est d’environ d’une heure.

Valkyrie_ NASA2@GuruMeditation 

Valkyrie dispose de plusieurs capteurs comme un sonar et de caméras placées au niveau des bras, de l’abdomen et des jambes afin de permettre un suivi depuis plusieurs points de vue. Il peut se promener, ramasser et manipuler des objets, des compétences essentielles pour relever le défi du DARPA, car R5 est avant un robot conçu pour participer au DRC, le DARPA Robotics Challenge.

Cependant tous ses efforts ont d’autres objectifs car l’agence spatiale souligne que le DRC est un challenge pour la conception de robots évoluant en milieux dangers comme les catastrophes naturelles et les accidents nucléaires. Les participants devront présenter des machines capables de conduire un véhicule utilitaire, marcher sur un terrain accidenté, enlever des débris, traverser un mur, fermer une vanne ou encore raccorder un tuyau d’incendie.

Valkyrie, la conquête de Mars.

Robot Valkyrie de la NASA

NASA voit cependant plus loin car de tels défis sont en parfaite harmonie avec les besoins face aux dangers de l’espace. Nicolaus Radford du JSC Robotics Lab de la NASA se met déjà à rêver d’un avenir peut-être plus si lointain que cela,

Nous voulons aller sur Mars. Probablement, la NASA va envoyer des robots avant les astronautes sur la planète. Ces robots vont commencer à préparer le terrain pour les explorateurs humains, et quand les humains seront présents, les robots et les humains travailleront ensemble.