Les étudiants de l'institut universitaire de sciences cognitives à Osnabrück (IKW, Institut für Kognitionswissenschaften) ont développé une technologie permettant à l'homme d'améliorer son sens de l'orientation : la ceinture-boussole avec compas électronique intégré, boussole électronique et de nombreux capteurs de vibration. Les personnes portant cette ceinture sont informées en permanence de leur position relative par rapport au pôle nord magnétique.Ces nouveaux résultats de recherche montrent l'étonnante plasticité du cerveau et sa capacité fascinante à modifier sa structure suivant les expériences (même à l'âge adulte). Le professeur de neuroscience, Dr Peter König, dirige le projet des étudiants à l'IKW. Ensemble, ils examinent dans quelle mesure le cerveau peut intégrer les stimuli qui ne correspondent pas à son sens naturel. Le groupe présente ses résultats dans la revue internationale spécialisée "Journal of Neural Engineering" 2005, 2(4).

http://www.suchradar.de/magazin/archiv/2010/3-2010/peter-koenig.JPGUne série de tests sur des personnes a permis d'évaluer leurs sens de l'orientation avant et après l'utilisation de la ceinture, d'étudier les effets physiologiques de cette ceinture et de relever les sentiments subjectifs de ces personnes.
Plusieurs personnes montrent une amélioration de leur sens de l'orientation. Mais pour cela, la personne qui porte la ceinture doit utiliser activement les informations de ses actions et de ses mouvements.

sci-fi animated GIF

Ce résultat renforce l'idée que la perception des sens ne correspond pas à l'activation d'une zone spécifique du cerveau. Il semble plutôt que de telles performances soient déterminées par l'application régulière de stimuli sur le cerveau.
L'étude ouvre un nouvel accès à l'étude et à l'élargissement de la perception humaine des sens. Des conséquences en vue d'applications pratiques en neuroprothèse sont également envisageables.