http://www.youtube.com/watch?v=KFGBoVpIOlg&feature=player_embedded

Des chercheurs de l'université du Michigan travaillent sur une nouvelle génération de pacemakers sans batterie. Les modèles actuels sont équipés d'une batterie lithium dont l'autonomie est limitée, raison pour laquelle les patients nécessitent une opération à cœur ouvert tous les sept ans.
university of michigan, aerospace engineering, daniel inman, amin karazi, national institute for standards technology, pacemaker technology, pacemaker battery, heart powered pacemaker, piezoelectric materials, energy harvest
Ces nouveaux pacemakers sans batterie fonctionneraient grâce à l'énergie piézoélectrique, une source particulièrement convoitée par les chercheurs ces derniers temps (pour recharger des batteries de smartphone, par exemple). Le principe est simple : certains matériaux sont capables d'accumuler l'énergie offerte par des vibrations.

http://thefutureofthings.com/upload/items_images/pacemaker_11435.jpg

Daniel Inman, du département « génie aérospatial » de l'université, explique que plus d'une centaine de matériaux de moins de trois centimètres sont capable de générer 18 microwatts de puissances grâce au battement du coeur, de quoi alimenter … 18 pacemakers.



« Nous avons prouvé que ceci est parfaitement possible », déclare Amin Karami, un chercheur diplômé au sein de l'université, à qui l'idée d'un pacemaker sans batterie est venue simplement en regardant sa poitrine. L'objectif désormais est de développer un appareil 100% fonctionnel, dont les avantages pour les porteurs seront évidents. Ils ne nécessiteraient plus qu'une seule opération par exemple, réduisant alors les complications.