Si tous les moyens sont bons pour obtenir une belle silhouette, voici une façon originale de perdre du poids : se faire injecter volontairement un virus dans l’organisme.

Les chercheurs de l’Institut Johns Hopkins, eux, misent sur la création d’un virus qui fait maigrir. Bien que l’idée semble un tantinet loufoque, ces chercheurs ont bien toutes leurs têtes. Il ne s’agit pas d’un remède miracle mais tout simplement d’un virus inoffensif qui serait un coupe-faim infaillible. Le virus serait capable de bloquer le neuropeptide hypothalamique Y. Cette protéine permet, non seulement de diminuer l’appétit de la personne « infectée », mais aussi d’éliminer ses kilos superflus. Le virus a été testé efficacement sur des rats de laboratoire. Contre toute attente, le virus ne se limitait pas à son rôle de coupe-faim. En effet, les rats infectés formaient plus de graisse marron que de graisse blanche. Sachant que la graisse marron est de loin plus facile à brûler...

Pour le moment, ce virus n’a pas encore été testé sur des êtres humains. En attendant, les masses graisseuses devront être brûlées autrement.